Mercredi 28 janvier 3 28 /01 /Jan 13:59


Rebonjour ou bonsoir selon les cas, à vous tous qui passerez quelques minutes à suivre mes pérégrinations.




Cette fois, j’ai un événement heureux à vous annoncer, c’est-à-dire que je me suis finalement rendue chez M6 pour passer l’entretien, on m’a donné une deuxième chance, alors entre l’intoxication et la grippe, j’ai réussi à m’y rendre. Cette gentille dame a donc retenu ma candidature et m’en a informée le lundi suivant, vous imaginez que j’étais tout  à fait ravie, car je cherchais depuis si longtemps… Je m’étais résolue à ne pas craquer et accepter n’importe quoi comme stage minable, juste pour trouver. Mon expérience chez Love intelligence, bien que néfaste sous de nombreux points de vue, m’a au moins appris cela. Cette fois, je n’avais aucune hésitation, donc je crois sincèrement qu’il faut se fier à cette intuition qui nous dit de foncer. J’ai mis la machine en marche pour obtenir la convention de stage en envoyant un fax de chez mes logeurs (ils m’ont gentiment permis d’utiliser leur fax) à mon fameux professeur invisible dans le désert à Abu Dhabi.

Alors, voilà la nouvelle : j'ai commencé le stage chez M6 depuis le 21 janvier, et c'est vraiment génial; comme vous vous imaginez, j'ai décidé le lundi soir suivant d'imiter la signature de mon professeur, n'ayant toujours pas de réponse, ni de lui, ni de la secrétaire de mon école doctorale pour faire signer un autre professeur… ce à quoi on pouvait bien s’attendre ! Comme j'en avais marre, j'ai voulu prendre mon courage à deux mains pour faire bouger le tout... Et ça a marché! Je faisais une figure d'enterrement en me présentant au bureau des stages, et il y avait une fille à côté de moi qui avait l'air de se demander pourquoi j'avais cet air, elle a passé avant moi et là j'ai compris, elle venait demander des informations comme si elle faisait un premier stage, la madame lui a tout expliqué...  Je n’ai plus grand-chose en commun avec ces étudiants de la Sorbonne, l’air rempli de naïveté avec leurs 22/23 ans, qui n'ont même pas encore vécu, je m'en rends compte (non pas que je veuille m'en vanter)... Rien en commun, mais presque plus rien de rien, moi qui suis arrivée à la Sorbonne en 2001… En somme, c'était bien différent de moi qui m'y rendais pour faire un cinquième stage, avec toutes les bonnes, moyennes et mauvaises expériences que ça implique... Bref, la madame du bureau des stages a dû comprendre car elle a été très gentille et rapide, j'en suis sortie avec ma convention, bien surprise, car je faisais cette tête en pensant que ça n'allait pas marcher: ils te font toujours revenir un million de fois parce qu'il manque tel ou tel papier, etc... Ouf, les conventions dans le sac, je me suis dit que l'affaire était dans le sac et j'ai aussitôt envoyé un mail à ma responsable chez M6 pour dire que j'arrivais le lendemain, je voulais absolument commencer le plus tôt possible. Outre le fait que je n'ai dormi qu'une heure, et la même chose le lendemain et ainsi de suite, mes trois premiers jours ont été formidables: j'ai rencontré des gens très cool, des journalistes, et j'ai commencé à écrire des articles. En fait, je devais regarder des dossiers de presse, genre sur des produits de beauté, des salons de fitness, des produits pour maigrir, etc. pour en faire des articles, donc en même temps, j'ai écrit au contact pour demander des échantillons, alors le même après-midi, j'ai reçu par coursier un paquet de Deborah Milano avec des produits de maquillage comme je voulais, un rouge à lèvres de ma couleur préférée, et plein d'autres produits, j'étais vraiment ravie. Ah... je me suis dit que j'aimais bien le métier de journaliste avec ses quelques petits avantages! Finalement, ma responsable me laisse tranquille (alors que l'autre, vous vous rappelez, était toujours sur mon dos) et j'ai toujours quelque chose à faire puisque j'écris sur des sujets que je choisis moi-même.
Le lendemain, il y avait une soirée au Sephora pour fêter le lancement du site teva.fr, c'est là que je travaille, ça a été lancé le 5 décembre dernier. Il y avait plein de monde, c'était une soirée shopping avec -20% et un étui cadeau à la sortie avec des produits; j'ai rencontré un journaliste qui vit à L.A. et collabore avec nous, il connaît Kate Winslet et Harrison Ford par exemple, n'est-ce pas génial! Et puis je crois que je ne l'ai pas dit, il y a un sourd qui travaille chez M6 donc ma responsable a eu l'idée de me le présenter et il est vraiment super sympa, donc j'ai passé le reste de la soirée avec lui à rigoler et essayer des parfums. Ce n'est pas la même langue de signes (langue des signes française et québécoise) mais on se débrouille! Comme vous imaginez, c'est vraiment cool qu'il y ait un autre sourd dans l'entreprise, il m'a donné plein de tuyaux, comme par exemple il parait que je pourrais travailler là si je travaille bien pendant mon stage, on pourrait s’imaginer que c'est bien plus motivant comme ça, déjà que j'aime le travail même comme stagiaire (et les produits et échantillons en prime, et des exemplaires de presse que j'ai demandés pour certains livres, j'espère que ça va marcher!)


Me voilà donc en ce 28 janvier 2009, une semaine plus tard, avec à mes côtés, toute une gamme de produits anti-âge et pour maigrir dont je me demande bien que faire : je trouverai bien quelqu’un à qui les refiler.

En prime, une employée m’a permis de regarder sa télévision quand je voulais, donc j’ai pu me rattraper avec mes séries préférées comme "Gray's anatomy," je mets les sous-titres sans problème. Hier, j’ai assisté à une projection pour la presse, en avant-première, du film "Push" : j’ai été très surprise par cette séance tranquille, sans publicité et sans connards qui parlent et 10 personnes qui arrivent en retard, etc. Je n’avais jamais vu ça, mais jamais, en 6 ans ce carte illimitée ! Voilà un autre avantage du métier de journaliste… Et voilà une idée d'à quoi ça ressemble chez M6, le groupe de télévision... hehe



Alors, à la fin de cette histoire, j’en suis maintenant à 38 films et tout le reste, je tape quelques pages de ma thèse, et j’essaie de survivre tant que je le peux…


J’espère que tout va comme sur des roulettes pour chacun d’entre vous !

Très bientôt, vous pourrez lire mes articles sur www.teva.fr si ça vous intéresse ; c’est un site web féminin mais chacun peut y trouver son compte !


Des milliers d’étoiles filantes,

 



Miss Vampi, et son adorable, incomparable, toujours aussi mignonne Démone

XXXXX
Par Josée - Vampirella Orasul - Publié dans : Ma vie - Ma situation - Privé - Nouvelles importan
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Octobre 2014
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
<< < > >>
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés